The Growth Potential

2022

Installation

Avec le soutien de la DRAC Haut-de-France

Avec le soutien du Fresnoy – Studio National des arts contemporains

En mai 1973, Marie Harris de Garland au Texas découvre ce qui ressemble à une mousse jaunâtre dans son jardin. Malgré tous ses efforts, elle ne parvient pas à se dé- barrasser de cet intrus et ce dernier continue son expansion jusqu’à disparaître mysté- rieusement. L’histoire fait le tour du pays et attise la curiosité, notamment celle du corps scientifique. Au cours des jours et semaines qui suivent, plusieurs cas similaires sont répertoriés sur tout le territoire américain. Un surnom circule pour décrire cette forme de vie alors inconnue : le blob. En partant de ces faits divers ainsi que de différentes expé- riences menées sur le blob au cours des années, cette installation invite le spectateur a découvrir cette forme de vie unique. Une structure baignée de lumière rouge accueille une trentaine de cultures de blobs. Au bout de quelques jours, les blobs s’échappent de leurs boîtes et arrivent dans un labyrinthe de Plexiglas. À la sortie de ce labyrinthe, les blobs découvrent des flocons d’avoine disposés apparemment aléatoirement. Ils relient alors les points de nourriture entre eux pour faire apparaître un motif. Pour révéler la croissance du blob, imperceptible à l’oeil nu, des caméras enregistrent en continu ses mouvements et les diffusent dans un timelapse.