Driftwood

2015

sculpture sonore, bois flotté, haut-parleur, système électrique

40 x 30 x 15 cm

 

Un capteur sonore inséré dans un bois flotté capte les vibrations qui le traversent. Le regardeur est ainsi invité à toucher cette sculpture. Les sons produits  par le parcours tactile du spectateur sur la surface du bois flotté sont modulés par différents effets sonore avant d’être diffusés par un amplificateur. Le phénomène d’érosion qui a «sculpté» le bois flotté au terme de plusieurs années est ainsi poursuivi par le regardeur qui touche la sculpture. Au fur et à mesure du temps de l’exposition, le bois flotté est «sculpté» par l’intervention du spectateur. Le bois flotté – friable – est voué à être complètement désintégré par cette «interaction» avec le spectateur.

 

Driftwood from Hadrien Téqui on Vimeo.